Vous souhaitez acquérir une maison se trouvant en contrebas de la sortie des égouts.Ou encore, vous avez dans l’idée d’aménager une salle de bain au sous-sol de votre habitation. Mais comment allez-vous évacuer vos eaux usées ? La pompe de relevage est l’appareil idéal pour accomplir cette tâche.

Il s’agit d’un dispositif qui aspire un volume d’eau à une altitude donnée pour le renvoyer à une altitude supérieure. Son rôle paraît simple à priori, mais notez bien qu’il s’agit là d’un engin très sophistiqué.

Qu’est-ce qu’une pompe de relevage ? Comment fonctionne-t-elle ? Quels sont les paramètres sur lesquels se baser pour choisir le bon modèle ? Quels sont les avantages et les inconvénients de cet appareil ? Comment l’entretenir ? Et à quel prix ? Bref, on vous dit tout.

Les meilleures pompes de relevage


Dernière mise à jour le 2018-12-10 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires


Une pompe de relevage : qu’est-ce que c’est exactement ?

pompe de relevage

Par définition, une pompe de relevage est un système dédié à l’évacuation des eaux usées domestiques au sens large : les eaux provenant des lavabos, des machines à laver, des toilettes, les eaux pluviales, de piscine, des puits etc. C’est une machine utilisable pour évacuer les effluents de quelques mètres en hauteur.

C’est pourquoi il est particulièrement intéressant d’avoir une pompe de refoulement lorsque vos canalisations se trouvent à un niveau inférieur à leur lieu d’évacuation.

Le transfert de  l’eau depuis l’endroit source vers le lieu de destination est rendu possible grâce à l’utilisation d’un moteur électrique ou d’une turbine.

Il existe certains modèles (vide-cave) qui peuvent servir pour évacuer l’eau pluviale en cas d’inondation des sous-sols.

Elle est également très courante dans l’agriculture. Elle peut alimenter le système d’irrigation à l’aide de l’eau en provenance d’une nappe phréatique.

Par contre, l’installation de cette machine ne doit pas se faire n’importe où, ni n’importe comment. C’est pour cette raison qu’il est très important de faire appel à un professionnel qui saura faire le travail demandé; surtout dans le cas des postes de relevage pour lesquels l’installation se fait entre le domicile et l’égout. Et de préférence sous terre.

Une pompe de relevage : Comment ça marche ?

Dans le cas des stations, un réservoir équipe l’implantation. À l’intérieur se trouve une pompe avec un moteur plus ou moins puissant selon les modèles. Il s’agit du composant principal du système, car elle fournit la puissance hydraulique nécessaire pour remonter l’eau.

Ainsi, la pompe est un système fermé. Elle peut être utilisée seule de façon nomade [comme les pompes vide-cave] ou bien de façon sédentaire [cas des stations]. Elle aspire et propulse le surplus d’eau dans un tuyau de refoulement. Pour cela, un moteur électrique à turbine l’équipe. Celui-ci sert à refouler et drainer les eaux vers le conduit d’évacuation.

En ce qui concerne le mode d’allumage, il existe des modèles qui possèdent un système automatique, et d’autres qui sont équipés d’un système manuel. Pour le dispositif manuel, vous devez l’allumer quand le réservoir est plein. Pour la pompe automatique, tout se passe à l’aide d’un ou plusieurs flotteurs immergés. À vous de choisir le système adapté à vos besoins. Toutefois, les modèles automatiques sont de plus en plus prisés.

Lorsque les éléments qu’on vient de citer atteignent une hauteur bien déterminée, la pompe se met en marche. Quand le niveau de l’eau devient ensuite assez bas, le moteur de la pompe s’éteint automatiquement. Ce qui permet à l’eau de remonter de nouveau jusqu’à atteindre derechef le niveau supérieur, mettant une nouvelle fois la pompe en marche pour vider l’eau. Et ainsi de suite en cycle continu.

Il convient aussi de se pencher sur d’autres caractéristiques pour faire le bon choix, telles que la puissance de la pompe, le débit de sortie d’eaux… et le prix.

On précise que l’appareil peut pomper plusieurs types de liquides :

1) Les eaux claires

Il s’agit des eaux pluviales, d’infiltration ou de ruissellement, des vidanges de puisards, des piscines et des bassins. En utilisant cette pompe, vous pouvez facilement transvaser l’eau.

2) Les eaux de chantier

Une pompe d’évacuation est aussi capable d’aspirer des eaux pluviales et sales, boueuses, et/ou sablonneuses.

3) Les eaux usées

Le relevage des eaux de fosse toutes eaux se fait également à l’aide d’une pompe de relevage. Il s’agit des eaux des lavabos, de la douche, de l’évier de la cuisine…

4) Les eaux chargées

Il existe des modèles de pompes de relevage qui sont capables d’aspirer les eaux-vannes (WC) en direct.

https://www.youtube.com/watch?v=E_2bpX6vrWM

Comment bien choisir une pompe de relevage ?

Pour choisir le modèle le plus adapté à vos besoins, il est conseillé de prendre en compte une multitude de paramètres. Outre le prix, voici les points indispensables à ne pas négliger.

La puissance électrique de la pompe

Toutes les pompes de relevage sont équipées d’un moteur électrique qui aspire les eaux usées et projette les fluides. C’est un dispositif qui fonctionne à l’électricité, d’où l’intérêt de trouver un modèle doté d’une puissance élevée. Les fabricants utilisent principalement la puissance électrique comme élément de base pour évaluer leurs pompes.

En revanche, on note que ces chiffres exprimés en watts ne représentent pas la vraie puissance de l’engin. Par exemple, une pompe de 1 100 watts peut ne pas dépasser les 3 mètres pour remonter l’eau, alors que certains modèles dotés d’une puissance inférieur à 1 000 watts relèvent jusqu’à 10 mètres en hauteur.

Le nombre de Watt n’est donc pas un chiffre significatif en matière de choix de pompe de relevage. Il s’agit plutôt d’un indice qui vous permet de vous faire une idée concernant la consommation électrique de l’appareil.

Le débit maximal

Pour choisir une pompe de relevage, le débit maximal est un critère très important. Il s’agit d’un paramètre qui nous donne une idée claire concernant les réelles performances de l’appareil. Il s’exprime en mètre cube par heure.

Toutefois, le débit pourra diminuer après l’installation de l’engin, surtout dans le cas de hauteur de relevage très élevée. De plus, le diamètre et la nature de la tuyauterie peuvent causer une perte de charge.

Selon les normes mises en place, l’évacuation des eaux usées doit se faire avec un débit situé entre 0,7 et 2,3 m3/h. De plus, il est conseillé d’ajouter une marge de 10 % pour respecter les normes.

La granulométrie de la pompe

pompe de relevage eaux boueusesLa granulométrie de l’engin est un point qui nous donne une idée concernant la dimension maximale des particules que la pompe peut aspirer.

Ainsi, pour les eaux usées qui ne contiennent pas de matières fécales ou de sables, il est conseillé d’avoir un dispositif avec une granulométrie de 40 mm. Sinon, il faut choisir un modèle avec une granulométrie de plus de 70 mm.

La température maximale supportée par la pompe

Pour les personnes qui cherchent un modèle pour évacuer l’eau d’une salle de bain, la température maximale supportée par la pompe est une caractéristique très intéressante à prendre en considération.

La plupart des appareils ne conviennent qu’au drainage de fluides de moins de 40°C. Toutefois, il existe des modèles qui supportent jusqu’à 90°C, spécifiquement prévues pour l’évacuation des eaux usées chaudes (douches, baignoires …).

La hauteur manométrique de la pompe

hauteur manometrique

@manomano.fr

Egalement appelée colonne d’eau, la hauteur manométrique correspond à la distance verticale entre le point d’aspiration de la pompe et le point de refoulement le plus élevé. Elle s’exprime en mètres.

A cette différence d’altitude, vous ajouterez :

  • les pertes de charge dues à la dispersion d’énergie mécanique de l’eau lors de son frottement dans les tuyaux
  • la pression de refoulement nécessaire à la sortie

Par conséquent, il est indispensable de choisir une pompe de relevage adaptée à la hauteur manométrique de votre installation. Si par exemple votre fosse nécessite une hauteur de 10 mètres, il est préférable de choisir un engin dont la hauteur manométrique est de 11 mètres, voire 13.

C’est un coefficient de sécurité vous permettant d’être certain d’avoir de la réserve de puissance en toutes circonstances.

Avantages d’une pompe de relevage

Une pompe de relevage est une machine qui offre aux utilisateurs une multitude d’avantages. On va citer les plus importants.

Une économie d’énergie

Si vous choisissez un modèle automatique, la pompe vous offre une économie énergétique considérable. Autrement dit, la machine s’active automatiquement quand les flotteurs immergent à une certaine hauteur et s’éteint quand le niveau est très bas. L’engin ne sera donc pas en mode ON en permanence. On vous conseille donc de choisir un modèle automatique et éviter les pompes « gourmandes » en énergie.

Un fonctionnement adapté à nos besoins

Les spécificités varient d’un modèle à un autre. Certaines machines sont destinées à refouler les eaux claires à une hauteur pouvant atteindre 10 mètres, alors que d’autres sont capables de relever les eaux vaseuses ou boueuses grâce à un diamètre de granulométrie élevé. Tout dépendra de votre besoin :

Vous pouvez trouver donc l’engin le plus adapté à vos besoins.

Une mise en route très simple

Il suffit de relier le tuyau de refoulement à une bouche d’évacuation du  réseau d’eau en provenance des différents appareils domestiques.

Ensuite, vous immergez la pompe et vous procédez au réglage du flotteur afin que les arrêts et mises en route du moteur de pompe se fassent au moment opportun.

L’autonomie

La plupart des modèles mis en vente par les fabricants fonctionnent de façon automatique, sans la moindre intervention de l’utilisateur. Il suffit de relier la pompe à une prise de courant.

Dès que l’eau circulera au travers des canalisations et qu’elle atteindra les consignes liées au flotteur, l’engin se mettra en marche.

La discrétion

Souvent, la pompe est installée sous terre. Elle offre donc une parfaite discrétion visuelle. Quant au volume sonore, il est quasiment inaudible, car le son sera étouffé par la terre.

Le confort

En choisissant une pompe de relevage, vos eaux usées circuleront très rapidement et ne stagneront jamais au fond des canalisations.

Le respect de l’environnement

Comme vous l’avez compris, une pompe de relevage permet d’évacuer une grande quantité d’eau à une cote d’altitude plus haute. Par conséquent, elle nous aide à éviter le stockage des eaux usées pouvant nuire à notre santé ainsi que celle des voisins.

On précise qu’une pompe de vidage est capable de relever les eaux à une hauteur qui peut atteindre les 10 mètres, voir beaucoup plus selon le modèle choisi.

La durée de vie

Le dernier avantage de cet engin est sa durée de vie. Il s’agit d’une machine que l’on peut conserver plusieurs dizaines d’années, à condition que vous preniez le temps de l’entretien de façon régulière.

Inconvénients d’une pompe de relevage

En ce qui concerne les inconvénients de cette machine, voici les points les plus importants à prendre en compte :

Le prix de la pompe

Le prix parfois très élevé de quelques modèles peut freiner votre volonté d’installer une pompe de relevage.

En effet, pour certaines machines, le prix peut atteindre des milliers d’euros. En revanche, certaines marques proposent des modèles à prix assez avantageux.

La consommation énergétique

Peu importe le modèle choisit : tous ces appareils vont faire augmenter votre facture en électricité. Maintenant, choisir des pompes de qualité atténuera cette augmentation. En effet, c’est dans celles-ci que vous trouverez les moteurs  électriques prévus pour avoir le meilleur rendement possible.

L’entretien de la machine

La pompe nécessite un entretien régulier, surtout si vous choisissez un modèle sophistiqué. C’est une tâche qui peut être difficile et coûteuse, surtout si vous faites appel à un professionnel qui saura la réaliser.

Tout ceci est logique puisque c’est le contexte même de l’utilisation de la machine qui rend l’entretien difficile : elles sont sous terres et souvent dans des endroits relativement restreints.

Seules les pompes du type vide cave seront assez faciles à entretenir car comme elles ne sont pas enterrées, leur disponibilité est directe.

Comment entretenir une pompe de relevage

pompe de relevage station de relevageSi vous choisissez le mauvais modèle, l’entretien de votre pompe de relevage peut devenir un vrai casse-tête. De ce point de vue les pompes dites “de surface” sont beaucoup plus simples à entretenir. Mais elles sont très vite limitées par la profondeur d’eau à relever.

Pour assurer la longévité de votre pompe de relevage et éviter les éventuelles pannes, il est important de bien l’entretenir de façon régulière. On précise que ce dispositif n’est pas soumis à une réglementation particulière concernant l’entretien.

Pour faire cette tâche, deux solutions sont possibles :

  • le faire soi-même
  • faire appel à une société spécialisée.

Entretenir soi-même la pompe

Pour entretenir vous-même une pompe de refoulement, il est important d’effectuer une surveillance fréquente pour détecter les odeurs inhabituelles et relever les bruits et surveiller également les niveaux de remplissage de l’engin en se basant sur les données du tableau de bord.

Si vous avez un appareil qui fonctionne souvent avec de l’eau boueuse ou très chargée, on vous conseille de le nettoyer tout simplement en réalisant un ou deux cycles complets de remplissage / évacuation à l’eau claire. C’est une tâche qui doit être faite une fois tous les deux mois. Pour ce faire, il suffit de remplir un baquet d’eau claire et attendre que l’engin se soit mis en route deux ou trois fois.

Si votre pompe n’est pas utilisée pour une durée prolongée [vous avez une maison secondaire utilisée uniquement pour les grandes vacances], il est préférable de vider le réservoir d’eau avant votre départ. Pour cela, il faut faire un cycle complet de remplissage / évacuation en utilisant l’eau claire. Opération à renouveler avant la remise en route de la machine.

Le grand nettoyage

On vous conseille de nettoyer manuellement votre pompe une fois par an ou tout du moins, lorsque vous constatez qu’il se forme des dépôts importants. Pour cela, procédez comme suit  :

  • videz, rincez et ventilez la citerne
  • débranchez la pompe
  • utilisez une brosse douce pour nettoyer les flotteurs et les parois de la pompe, ainsi que le fond du bac
  • vérifiez l’état de la turbine, le niveau de l’huile et l’aspiration
  • effectuez un cycle à l’eau claire avant de remettre la machine en marche
https://www.youtube.com/watch?v=LLY_bYauXVY

Pour faciliter l’entretien de votre pompe, vous devez réaliser un travail en amont :

  • tout d’abord, installer un séparateur de graisses en amont de la cuve pour les machines destinées à évacuer les affluents gras
  • ensuite, utiliser un anticalcaire ou du vinaigre blanc pour limiter la formation de calcaire dans les canalisations
  • enfin, utiliser de moins en moins les produits savonneux et les détergents

Confier l’entretien à un spécialiste

Si vous n’avez pas le temps, les outils ou les compétences nécessaires pour entretenir votre pompe de relevage, le meilleur moyen reste de contacter un professionnel qui saura effectuer cette tâche.

L’idéal est de signer un contrat de maintenance avec une société spécialisée. Généralement, une ou deux visites annuelles vous donneront un tarif compris entre 80 et 250 euros par an.

Prix d’une pompe de relevage

Une pompe de relevage des eaux domestiques est un appareil très important. Il est donc indispensable de choisir le modèle le plus adapté à votre système d’assainissement individuel.

En ce qui concerne le prix de cet engin, il peut être assez élevé. Surtout pour les appareils fonctionnant en continu.

Mieux vaut épargner suffisamment en aval de l’achat pour disposer du budget nécessaire pour acquérir ce genre d’appareils.

De plus, vous devez tenir compte non seulement des coûts immédiats :

  • l’achat de l’appareil lui-même
  • les frais d’installation

mais également des coûts récurrents dans le cas d’une utilisation récurrente :

  • la consommation électrique
  • les frais d’entretien

Le prix d’achat d’une pompe de relevage

En fonction des modèles mis en vente par les fabricants, les prix sont plus ou moins élevés. Tout dépend des fonctionnalités de la pompe. Généralement, plus on opte pour un engin doté d’un moteur puissant et d’une hauteur manométrique élevée, plus le prix sera important.

En moyenne, il faut prévoir un budget entre 150 et 1 000 euros pour acheter un modèle de qualité. En revanche, on vous conseille d’éviter d’acquérir un modèle d’entrée de gamme. Pour les petits budgets, l’idéal est de débourser au moins 400 euros pour avoir une pompe de qualité.

On note qu’il existe des modèles à 2 000 euros, voire plus. Si vous avez besoin d’une hauteur de relevage de plus de douze mètres, on vous conseille vivement d’acheter un modèle haut de gamme.

Le coût d’installation d’une pompe de relevage

Pour déterminer le budget nécessaire à l’achat d’une pompe d’évacuation, il est important de mettre en tête le coût de la pose de cet appareil. Surtout pour les appareils utilisés de manière ininterrompue.

Dans ce cas, il faut prévoir plusieurs centaines voir plusieurs milliers d’euros. Le coût dépend du type de pompe que vous avez choisi, vos besoins et la nature de votre système d’assainissement …

Pour installer une pompe toute neuve, il faut prévoir entre 8 000 et 15 000 euros. Il s’agit d’un budget pouvant même dépasser le prix de la pompe.

Pour un changement d’installation, un budget compris entre 2 000 et 5 000 euros suffira largement.

Par contre, un système utilisé de façon nomade et sporadique ne vous coûtera rien en installation. Vous le faites vous-même en branchant une prise de courant et un tuyau de refoulement.

Les frais de consommation d’une pompe

Outre les frais de pose, vous devez prendre en compte les frais de consommation électrique d’une pompe de relevage des eaux usées.

Pour les modèles dotés d’un moteur très puissant, les frais de consommation peuvent atteindre plusieurs dizaines d’euros d’électricité par an. S’il s’agit d’un système complet et fortement sollicité, la facture énergétique pourra dépasser les 100 euros à l’année.

Les frais d’entretien

L’entretien de la pompe est une tache à effectuer de façon régulière. Dans le cas d’un engin utilisé de façon ininterrompue, prévoyez un budget de 100 à 300 euros annuel pour nettoyer votre pompe.

En revanche, une simple pompe mobile utilisée de façon épisodique ne vous coûtera que l’huile de coude en matière d’entretien.

Conclusion

Nous voilà rendu au terme de ce guide concernant le choix de votre pompe de relevage.

Ce type d’ appareil est devenu très prisé du grand public : il procure en effet aux utilisateurs de nombreux avantages.

Toutefois, quelques inconvénients sont à prendre en compte pour choisir le bon modèle et allonger sa durée de vie.

C’est pourquoi, dans le cas d’installation conséquente et avant de faire le dernier choix, il est important de contacter trois ou quatre prestataires pour comparer les différents devis et sélectionner la pompe qui présente un très bon rapport qualité-prix.