De nos jours, le flotteur pour pompe de relevage équipe toutes ces machines  : il peut être intégré au corps de la pompe (cas des espaces restreints) ou bien fixé à l’extérieur de la pompe. C’est de ce genre de flotteur qu’il est question ici.

Il se peut que vous ayez besoin de changer votre flotteur actuel. Ou bien que vous ayez un besoin de flotteur sur une machine autre qu’une pompe de relevage. Dans tous les cas, les fabricants mettent en vente des modèles de plus en plus variés.

Choisir le flotteur adapté à vos besoins peut être un casse tête.

Mais ne vous inquiétez pas ! Nous vous avons préparé un guide qui contient toutes les informations importantes à savoir.

Le fonctionnement, les avantages et les inconvénients, le prix, les critères de choix… on vous dit tout !

Les meilleurs flotteurs


Dernière mise à jour le 2018-12-10 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires


Qu’est-ce qu’un interrupteur flotteur ?

flotteur pompe de relevage

Un flotteur est un dispositif extérieur à la pompe permettant la mise en marche et l’arrêt automatique de celle-ci suivant des consignes de niveaux.

Il existe deux types de flotteurs externes  :

  • le flotteur à bras
  • le flotteur à câbles

Nous nous intéresserons ici uniquement au flotteur à câble.

Il est constitué de pièces mécaniques (poires en matière plastique) et électriques (câbles électriques reliés à un interrupteur à l’intérieur de la poire)  travaillant de paire afin d’obtenir le résultat adéquat.

Ainsi, avec ce dispositif, l’utilisateur gérer le niveau de l’eau de manière programmée.

Comment fonctionne un flotteur pompe de relevage ?

Il fonctionne sur le principe de la force ascensionnelle couplée à la force gravitationnelle.

La première force est utilisée pour le déplacement de la poire. Celle-ci se place directement dans la cuve au contact de l’eau.

Vous devez au préalable calculer les longueurs nécessaires aux points de commutation marche/arrêt de votre pompe et fixer le câble sur une partie fixe, par exemple le tuyau d’évacuation ou sur la pompe si cela est prévu.

La position de ce point fixe combinée à la longueur entre ce point fixe et la poire détermineront les positions des hauteurs d’eau respectives correspondants aux arrêts/mises en marche de la pompe.

La poire fait donc un mouvement de rotation autour du point fixe au fur et à mesure que l’eau augmente ou descend. Elle va donc passer d’une position angulaire négative, à une position horizontale et enfin à une position angulaire positive (et vice-versa), tout en restant au contact de l’eau : elle flotte quoi !

Cette position fin de course angulaire est déterminée par une bille non visible qui roule sous l’effet de la force gravitationnelle à l’intérieur de le poire, venant donc en contact direct ou non avec un interrupteur pour mise en marche ou arrêt de la pompe.

La vidéo ci-dessous explique parfaitement ce fonctionnement

https://www.youtube.com/watch?v=5O7PCFGGP0k

Comment bien choisir un flotteur pour pompe de relevage ?

Dans le cas d’un remplacement de flotteur, l’idéal est de choisir un modèle adapté à la pompe que vous avez déjà. Si vous avez la référence de votre flotteur, commandez directement celle-ci sur Internet. Vous pouvez éventuellement trouver une alternative mais cela peut-être long.

Dans ce cas, les principaux paramètres à prendre en compte sont :

  • la longueur du câble (3m, 5m, 10m…)
  • le flotteur doit respecter l’IP68
  • l’angle de commutation mini/maxi (par exemple +/- 50° par rapport à l’horizontale)
  • les températures mini/maxi de fonctionnement
  • la tension nominale exprimé en Volts
  • le courant de commutation maxi exprimé en Ampères
  • fourni ou non avec un poids de lestage

Sinon, votre flotteur doit au minimum avoir une connectique 3 fils :

  • le commun
  • le câble pour le contact ouvert
  • le câble pour le contact fermé

Si vous possédez une pompe d’une puissance de plus de 1,1 kW, il est fortement recommandé de placer en amont un  relais électrique (contacteur de puissance), que l’on trouve facilement dans le commerce.

Avantages d’un flotteur de pompe

Outre la bonne gestion du niveau de l’eau, le flotteur offre aux utilisateurs une multitude d’avantages. On cite :

  • active l’alimentation de la pompe en cas d’excès d’eau
  • coupe l’alimentation de la pompe en cas de manque d’eau
  • élaboration très dépouillée, solidité et résistance élevée à la corrosion
  • quasi absence d’entretien

On note que cet engin est très facile à mettre en place. Vous n’aurez pas besoin de faire appel à un spécialiste !

Dans le cadre d’un remplacement, le plus compliqué sera le désassemblage de la pompe pour parvenir aux branchements électriques des câbles, puis de restaurer la parfaite étanchéité du passage du câble à l’aide de presse-étoupe. Les caoutchoucs en néoprène de celui-ci seront très probablement à changer pour cause de vieillissement et de détérioration en les retirant.

Inconvénients d’un flotteur de pompe

En ce qui concerne les inconvénients, ils sont peu nombreux :

  • le risque d’emmêlement du câble souple (si d’autres flotteurs à proximité)
  • la précision fonction de la taille de la poire
  • l’influence de la rigidité du câble sur la cote d’alerte

Parfois, dans le cas d’un changement de flotteur, vous n’aurez pas d’accès au niveau du presse étoupe car considéré comme un point d’étanchéité critique donc pièce moulée et totalement solidaire du corps de pompe.

Dans ce ce cas, vous pourrez désolidariser l’ancien flotteur en coupant le câble. Ensuite vous aurez besoin de :

  •  un boitier cylindrique étanche en PVC avec deux presse étoupe
  •  des connecteurs étanches (au gel)

Une fois vos essais faits et le montage terminés, vous renforcez l’étanchéité globale du boitier cylindrique PVC à l’aide de colle PVC partout ou l’eau pourrait s’infiltrer (plan de joint et passage des câbles).

Le tout est très bien expliqué ici.

Comment entretenir un flotteur de pompe immergée ?

La bonne nouvelle, c’est que l’entretien est quasi inexistant.

Vérifier visuellement de temps en temps le bon respect des hauteurs de déclenchement et d’arrêt de la pompe en ayant pris soin, si possible et au préalable, de marquer ou graver ces 2 niveaux sur la paroi.

Vous pouvez en profiter pour nettoyer le flotteur à l’aide d’une brosse non agressive ou d’un jet à pression.

Prix d’un interrupteur flotteur

En ce qui concerne le prix, il varie selon les modèles proposés par les différentes marques. Entre 10 et 50 euros, vous pouvez commander le modèle adapté à vos besoins ainsi qu’à votre budget.

Toutefois, on vous conseille vivement d’éviter les modèles bas de gamme et de choisir un appareil moyen ou haut de gamme. Les appareils bas de gamme tombent souvent en panne et ne sont généralement pas de très bonne qualité.

Pour faire le bon choix, on vous conseille de faire jouer la concurrence, jeter un coup d’œil sur les différents prix et modèles proposés, afin de choisir l’appareil qui vous convient le mieux.

Finalement

Que ce soit pour ajouter un flotteur ou remplacer le votre, vous avez du trouver votre bonheur dans votre recherche.

Ces pièces étant de plus en plus fiables, vous devriez être tranquille pour quelques temps.

Si vous connaissez du monde dans le même besoin que vous, nous nous ferons un plaisir de les aiguiller vers le bon choix.

Sinon, n’hésitez pas à repasser … espérons dans une dizaine d’années (voir plus)  !