Dans un système d’évacuation, la gravité permet aux liquides et aux solides de descendre sur une ligne, transportant les eaux usées par écoulement gravitaire.

Il arrive parfois que la gravité ne joue plus son rôle, par exemple lorsque le réseau d’eau domestique se trouve à un niveau inférieur à la bouche d’écoulement vers les égouts. Dans ce cas, une station de relevage permettra l’évacuation efficace des eaux usées.

Ces systèmes servent à transporter une quantité d’eau à une cote d’altitude supérieure. Malgré ce rôle qui peut paraître simple, il faut pourtant savoir que ces dispositifs sont très complexes.

Les meilleures stations de relevage

[xyz-ips snippet=”station-de-relevage”]

Qu’est-ce qu’une station de relevage ?

station de relevage

Les stations de relevage constituent une solution avancée et économique pour collecter les eaux usées domestiques à l’intérieur d’un bâtiment et les élever à un niveau supérieur ; ceci au cas où les appareils sanitaires se trouvent situés sous le niveau d’évacuation des eaux usées.

Elles contiennent une pompe, du matériel électrique et des vannes qui font partie de la machinerie. Les stations de relevage ont plusieurs utilisations et peuvent souvent constituer une option économique par rapport aux autres types de pompes.

Elles peuvent être enfouies sous terre, sujet principal de cette page, ou bien posée à même le sol, tels les stations type SFA, auquel cas, nous vous invitons à vous tourner vers cet article.

Comment fonctionne un poste de relevage ?

Une station de relevage est utilisée pour transférer les liquides vers le haut d’un endroit à un autre. Elle est munie d’un réservoir dans lequel se trouve une pompe de relevage. Étant donné que la pompe est immergée la plupart du temps, la pompe aspire et propulse le liquide du réservoir de l’appareil dans un tuyau dit « de refoulement ». La pompe peut être automatique, manuelle ou en mode double.

Une pompe à double mode contient une prise superposée qui permet à la pompe une utilisation soit :

  • manuelle, où la pompe contourne l’interrupteur en étant branchée directement dans la prise électrique
  • automatique, auquel cas l’interrupteur à flotteur pilote la mise en marche et l’arrêt de la pompe

Les pompes (de relevage) sont des pompes centrifuges, avec une conception spéciale permettant aux solides de passer sans obstruer la pompe. Lorsque la pompe est en marche, le moteur commence à faire tourner la roue, créant ainsi une pression qui pousse de l’eau dans la roue et pénètre dans le tuyau de refoulement.

Le corps de la pompe, qui contient un moteur et une turbine, est souvent en fonte et est conçu pour une utilisation à long terme.

Comment bien choisir une station de relevage

schéma station de relevage

Avant de choisir une station de relevage, prenez en compte la capacité du système. En effet, la capacité du système, normalement déterminée par les besoins du logement (nombre de salles de bains, de cuisine, etc.), est extrêmement importante pour déterminer la puissance de la pompe.

Considérez également le type de solides que l’appareil peut rencontrer. La grande majorité des modèles ne prennent en charge que le relevage des eaux claires ou des eaux chargées. La station de relevage d’eau vaseuse ou boueuse peut traiter des solides jusqu’à 70 mm. Des installations incorrectes, telles que l’installation de station de relevage d’eaux claires au lieu d’eaux chargées, peuvent provoquer des pannes et une inondation.

Le choix de la cuve est extrêmement important lors du dimensionnement et de l’installation d’une station de relevage. Une fois que vous avez correctement déterminé le type de la station de relevage, vous déterminez si votre bassin se décharge par le haut ou par le côté. La profondeur moyenne d’une cuve est normalement de 80 cm pour les stations de relevage standard.

La configuration de la régulation, par poire ou sonde piézométrique, fait également partie des critères de choix de votre station de relevage.

Enfin, la hauteur de refoulement ou hauteur manométrique totale exprimée en mètres et le débit de la pompe de relevage exprimé en mètres cube par heure, complètent le panel des particularités à prendre en compte.

Les composants des stations de relevage sont disponibles dans une variété de matériaux différents, selon vos préférences. On trouve des pompes en acier inoxydable et en laiton sur le marché, mais les plus courantes sont la fonte et le thermoplastique.

Avantages de la station relevage

Une station de relevage peut être enterrée ou fixée à même le sol, dans le cas d’un sous-sol par exemple.

Vous trouverez toujours le produit répondant à vos besoins car l’offre en matière de volumes et de débits disponibles est très étoffée.

Livrées prête à l’emploi, elle contient tout le matériel nécessaire pour son bon fonctionnement.

En outre, sa conception spécifique lui permet d’être étanche à l’air, aux eaux de ruissellement et aux eaux en provenance de nappe phréatique.

Les deux modes de fonctionnement sont disponibles : manuel ou automatique. Ce qui lui permet de s’adapter aux petits budgets.

Inconvénients

Une station de relevage n’est pas un petit investissement. Leur démocratisation permet aux fabricants de proposer des prix de plus en plus serrés. Malgré tout, son achat et son installation pèseront sur votre budget.

Dans le cas des stations enterrées, cette dernière étant située en dessous du niveau du sol, le risque d’inondation n’est pas totalement exclu, mais reste tout de même très faible.

Par ailleurs, l’installation nécessite deux corps de métier habilités : un terrassier pour creuser et installer le poste de relevage. Et un électricien pour effectuer tout le câblage électrique.

Pour terminer, la piètre accessibilité des stations de relevage rend leur dépannage compliqué. Un contrat d’entretien auprès d’un professionnel est fortement conseillé.

Comment entretenir une station pompe de relevage

station de relevage entretienVotre station de relevage est un système complexe dans lequel chaque élément à son importance. Le souhait de tout propriétaire est de la conserver le plus longtemps possible en bon état de marche. Pour se faire, il n’y a pas pas de secret : entretien régulier et systématique de rigueur !

Sinon, vous augmentez les probabilités de casse de votre matériel.

Ainsi, il existe deux façons de procéder :

  1. un contrat d’entretien avec une agence spécialisée vous permet de dormir sur vos deux oreilles. Vous déléguez également toute cette responsabilité à un tiers. Inconvénient : le coût !
  2. vous le faites vous-même. Avantage : c’est gratuit !

Nous développerons donc ci-après le cas où vous décidez de prendre en charge cet entretien.

Le type des eaux transportées (les eaux chargées/usées, présence de produits de l’industrie pétrolière, eaux pluviales, etc.) détermine la périodicité des entretiens.

Les fabricants de station de relevage des eaux usées préconisent un minimum de 3 à 4 examens par an.

[alert-note]Le nettoyage des interrupteurs flotteur, le rinçage en utilisant beaucoup d’eau sur les parois et le fond de la cuve ainsi que le lavage de la tuyauterie et des accessoires en contact avec l’effluent constituent la base de l’entretien normal.[/alert-note]

Pour un entretien complet :

  1. Videz la citerne au maximum de son eau en basculant la pompe en mode manuel.
  2. Assurez-vous de bien couper l’alimentation électrique. Ôtez le couvercle de la station.
  3. Procédez au nettoyage minutieux des flotteurs de la cuve (retirez notamment les dépôts résiduels attachés au plastique).
  4. Ici, répétez la procédure de nettoyage décrite plus haut pour l’entretien normal.
  5. Tous les 6 mois, déposez votre pompe. Rincez abondamment la volute d’aspiration. Procédez à une inspection visuelle et manuelle de l’ aspect général de la turbine. Recherchez limons ou autres débris pouvant obstruer la roue de la turbine ou le tube de sortie. Dans le cas d’une pompe à chambre étanche par huile, vérifiez la qualité de cette dernière.
  6. Vérifiez le tuyau de vidange de la pompe pour tout signe de corrosion, de trou, de dommage ou de fuite. Inspectez visuellement tous les mécanismes d’alarme, les pièces métalliques exposées et les connexions pour vérifier qu’ils ne sont pas corrodés. Si le fabricant le préconise, appliquez un spray hydrofuge de silicone pour prévenir la corrosion aux endroits à risque.
  7. Contrôlez la bonne présence du clapet anti-retour.
  8. Réinstallez la pompe à sa place au fond de la cuve. Effectuez un remplissage de la station à l’eau claire. Mettez la station en marche et contrôler que tout marche correctement. En particulier, vérifiez que le flotteur ne soit pas gêné par la paroi de la station, par la tuyauterie ou par d’autres objets.
  9. Dans le cas d’une terre installée à la prise ou dans le panneau électrique, assurez-vous qu’elle fonctionne. Pour se faire, utilisez le bouton de test de l’appareil pour vérifier la bonne marche de la protection contre les défauts de terre.

Combien coûtera une station de relevage ?

Pour exemple, un poste de relevage de 500 litres, équipé de 2 pompes broyeuse, pouvant relever jusque 10 mètres et régulé par sonde piezométrique coûtera aux alentours de 6 000 euros, pose et entretien non compris.

À l’autre extrémité, une micro station de relevage de 80 litres, avec une pompe vide cave et installation non enterrée vous coûtera dans les 500 euros.

En règle générale, les plus grosses ventes se situent entre 1 000 et 2 000 euros. Fourchette très large et variable car dépendante du besoin de chaque utilisateur.

Faites vous faire des devis par votre plombier ou votre entrepreneur. Demandez leur de détailler les coûts de main-d’œuvre liés à l’installation du poste de relevage.

Enfin, vous pouvez réduire les coûts de maintenance préventive en sous-traitant auprès d’un professionnel la vérification de la plomberie de votre maison, en y incluant la station. L’achat d’un forfait réduit souvent les coûts de maintenance. Grosso modo, un plombier vous proposera un contrat annuel aux alentours de 100 euros.

Synthèse

Il existe de nombreuses installations de stations de relevage, qu’elles soient enterrée ou non, avec une ou 2 pompes, de grande ou faible capacité ou encore à régulation par flotteur ou non.

Vous avez l’embarras du choix.

Mais nous espérons que notre guide vous a fourni une aide précieuse pour la sélection de votre poste de relevage.

En fin de compte, tout dépend de votre besoin et du budget dont vous disposez. Qui doit tenir compte des frais d’installation, de consommation électrique supplémentaires et d’entretien de votre future station de relevage.